5 astuces écolos faciles à mettre en place, pour bien commencer

Salut les Sboons 💫

J’imagine que vous avez déjà du voir des vidéos/articles de ce style un peu partout… Mais j’avais tout de même envie de vous donner ma premières listes de petites astuces très faciles à mettre en place au quotidien, pas chères, qui « ne mangent pas de pain » comme on dit, et qui sont déjà un premier pas vers un mode de vie plus écolo.

Certains astuces ne demandes aucune dépense supplémentaire, d’autres présente un petit investissement de départ mais vous calculerez très vite que cela vous revient très rapidement beaucoup moins cher que vos habitudes actuelles !!! Et le tout ne demande réellement AUCUN bouleversement dans votre vie de tous les jours (juré, craché !).

Astuce n° 1 : acheter une gourde

Ca parait bête comme bonjour, mais ça ne coute pas cher et ça change littéralement la vie !
Non seulement vous arrêterez d’acheter des bouteilles en plastique (ce qui fait du bien à votre portefeuille, et à la planète), mais en plus vous cessez de vous intoxiquer en reremplissant vos vieilles bouteilles qui ne sont pas faites pour ça et laisse un dépôt plastique dans l’eau que vous buvez ensuite (miam, ça donne envie n’est-ce pas ?). Oui, parce que ces petites bouteilles sont à usage unique, elles ne sont absolument pas faites pour être réutilisées !

Nous vivons en France, un pays où on trouve de l’eau potable absolument partout (on chie même littéralement dans de l’eau potable…), alors ça serait franchement bête de s’en priver. Je sais que certains soutiennent que l’eau du robinet n’est pas forcément super bonne pour la santé… Moi j’ai tendance à penser qu’) l’heure actuelle, rien n’est vraiment excellent pour la santé à moins de s’expatrier dans l’Himalaya avec des lamas (et encore, même la vous pourriez crever d’un éboulement dans la montagne, c’est pour dire). Alors profitons-en !!

Dernier point positif : pour ceux qui, comme moi, ont tendance à être de véritables cactus, c’est à dire à boire une fois tous les 36 du mois, avoir une gourde avec soi pousse vraiment à boire plus d’eau et à la remplir régulièrement, ce qui est très positif !

Je vous recommande vivement les gourdes en Inox, qui sont complètement safe pour la santé et présentent souvent l’avantage d’être isothermes (vous pouvez garder une bonne tisane au chaud toute la journée si vous avez envie !).

Je personnellement suis très fan de 2 modèles : les gourdes Qwetch entre 20 et 30€ selon la taille choisie, et les gourdes S’well entre 20 et 40€ là aussi selon la taille . Les deux gardent extrêmement bien le chaud comme le froid, et sont incassables. La mienne est une S’Well, je l’utilise presque chaque jour depuis bientôt 1 an et elle est aussi efficace qu’au premier jour, c’est un vrai coup de jouer, et elle est donc super rentabilisée depuis le temps !!!

Astuce n°2 : ne plus prendre de sachet pour le pain à la boulangerie

C’est quelque chose qui ne demande aucun investissement et qui a, en plus d’être écologique, le mérite de faire réfléchir les gens qui vont verrons faire autour de vous.

Sachant qu’il est très probable que vous alliez à la boulangerie en bas de chez vous pour acheter votre pain, il n’est pas difficile de simplement le demander sans papier, de le prendre à la main et de rentrer chez vous ! Personnellement, j’achète généralement de vrais pains plutôt que de la baguette, ce qui facilite encore plus la tâche. Les vendeurs seront peut-être surpris les premières fois, et puis vous verrez qu’ensuite, ça vient vite !

A tous ceux qui hurlent derrière leur écran « au secours l’hygiène », je vous demande si vous n’avez jamais craqué sur le bout de la baguette sur la route en rentrant… que vous avez bien sûr arraché avec vos mains sans les laver, et ça ne vous a pas dérangé ! Et puis entre nous, ce n’est pas un petit bout de papier qui protège de la pollution ambiante et des bactéries environnantes, surtout qu’une fois à la maison il est rarement rangé dans une caisse hermétique fermée à double tour…

Tout ça pour dire que ce ne sont que des petites habitudes à prendre (au début, on oublie de demander sans pain, et puis petit à petit ça devient un réflex et vous verrez que la boulangère commencera à vous connaître !). Et puis, vous verrez que qu’étonnement, les clients autour sont amenés à se poser des questions, ou tout simplement à se dire que ce n’est pas si difficile. 

Et pour les plus « maniaques » ou si vous avez vraiment besoin de faire un long trajet ensuite, il existe des sacs à pain tout simplement, comme celui-ci de chez Kufu à 17€, qui sont lavables, réutilisables à l’infini, et pratique pour conserver le pain à la maison qui plus est !

Astuce n°3 : favoriser le plus possible les achats d’occasion

Acheter d’occasion, c’est une astuce qui fonctionne tout le temps, en toute occasion, pour absolument tout et n’importe quoi, et qui fait toujours du bien et au portefeuille et à la planète.

Non seulement vous économisez de l’argent, mais en plus vous évitez la production d’un énième t-shirt/mixeur/sac à main/meuble à chaussures ou de toute autre chose déjà présente en un nombre incalculable de fois dans un super état et qui dort chez quelqu’un qui n’en a pas ou plus l’utilité.

Je me suis beaucoup orientée vers le seconde main cette année en suivant le défi « Rien de neuf » qui a été mis en place par la maison du Zéro Déchet en janvier dernier, et j’avoue avoir été totalement conquise.

En plus, le bon point est que de la sorte vous êtes obligés de cibler vos besoins, ce qui empêche de se « perdre » dans les magasins et de ressortir avec tout sauf ce pourquoi nous étions venus au départ (oui, j’ai beaucoup d’expérience dans ce domaine).

Je vous laisse un lien juste ici vers mon article dédié à la plateforme Vinted pour les vêtements d’occasion et mon retour sur son utilisation (avis d’une ancienne grande fan de fringues neuves qui s’est reconvertie).

Et je vous ne le dirai jamais assez : essayer la consommation d’occasion, c’est l’adopter ! C’est souvent le premier pas qui est déterminant,  voire un peu déconcertant au départ… Mais ne vous en faites pas, on y prend vite goût ! J’essaierai d’ailleurs de vite vous faire un article sur les plateformes utiles pour acheter de seconde main facilement dans un peu tous les domaines.

Astuce n°4 : utiliser une brosse à dents en bambou et un dentifrice solide

La encore, cela ne demande aucun changement d’habitude ni aucun investissement particulier. Il suffit juste de choisir une autre brosse à dent et un autre dentifrice au moment où vous faites vos courses.

Pour la brosse à dent, il en existe en plastique dont on ne change que la tête chez Lamazuna, mais ce ne sont pas mes préférées car elles continuent tout de même à générer des déchets. Ma préférence va donc à la brosse à dent de chez Smiloh qui est trouvable chez Monoprix avec toutes les brosses classiques ! Elle est composée de bambou et de fils de nylon naturel pour les poils de la tête, est est entièrement compostable !! Elle ne laisse donc aucun déchet derrière elle, et est en plus très facile à trouver pour un prix très raisonnable (autour de 4€).
Demandez bien au vendeur si vous ne la trouvez pas, elle n’est souvent pas mise en valeur dans le rayon, et il serait dommage de passer à côté…

Côté dentifrice, j’utilise le solide de chez Pachamamai.
Le principe est simple : on achète le galet dans sa boite au départ, et ensuite on n’achète que la recharge ! Il est disponible chez Mademoiselle Bio, sur internet, ou dans les plus gros magasins de vrac tels que Day by Day à Paris. J’en suis fan et je ne le changerai contre rien au monde maintenant que j’y suis habituée (attention, impression un peu surprenante au départ car ne mousse presque pas).

Je ne vous recommande pas celui de chez Lamazuna car je trouve son format moins pratique : n’étant pas contenu dans une boite, il a tendance à éclater en petits bouts à la fin, et de ce fait on perd la fin du dentifrice… Pas top, pour une démarche 0 déchet.

Astuce n°5 : passer à la cup menstruelle

Dernière astuce pour aujourd’hui spéciale girls, dans le genre plus économique du meurs, j’ai cité la cup menstruelle !

Il y a aussi les serviettes lavables, qui sont une très bonne alternative aux serviettes classiques, mais qui coûtent plus cher et demandent un investissement de départ (compter 20 la serviette chez Plim, la marque de référence) donc chacun fait bien sûr en fonction de son budget.

Pour la cup, cela demande un investissement d’une vingtaine d’euros en moyenne et… c’est tout ! Pour celles qui ne sont pas fan de tampons, rassurez-vous, le confort est bien meilleur et on s’y habitue vraiment vite (c’est juste l’histoire d’un coup de main à prendre pendant les premiers utilisations).

Sachant que les menstruations reviennent à un budget d’environ 5€ par mois en moyenne, la cup est rentabilisée en seulement 4 mois… et elle s’utilise des années et est très facile d’entretien.

Personnellement, j’ai même investie dans 2 cups pour être tranquille quand je sais que j’aurai de longues journées sans repasser par la maison (je trouve ça plus simple), mais beaucoup de mes amies s’en sortent très bien avec une seule.

J’ai fini avec mes premières astuces 0 déchet pour aujourd’hui. J’ai essayé de n’en sélectionner que quelques unes, les plus simples, les plus faciles à mettre en place et qui ne demandent quasiment aucun investissement. Vous verrez par vous même, une fois mises en place, ça devient automatique et on ne peut plus s’en passer (si si, je vous assure, ça devient vraiment une habitude).

J’espère que tout ça vous aidera à vous lancer dans la démarche, n’hésitez pas à me dire quelles sont selon vous les astuces basiques de chez basiques pour commencer à réduire ses déchets pour débutant… Des choses simples pour ne pas décourager ceux qui débutent !

Sur ce, je vous embrasse et vous dis à bientôt pour un nouveau billet 🦋

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s