Culture et tapas à Barcelone

Salut les Sboons !

J’espère que vous êtes en pleine forme pour attaquer cette rentrée avec bonne humeur, énergie et peut-être même bonnes résolutions (aucune raison d’attendre le 1er janvier pour ça, après tout !). Et aussi, bien sûr, que vous avez passé de bonnes vacances !

De mon côté, le mois d’août a été bien rempli, avec notamment la découverte de Barcelone pendant une dizaine de jours… Un séjour placé sous le signe des découvertes architecturales et culturelles, mais aussi de la bonne bouffe et du farniente. Moi qui ne suis d’habitude pas attirée par l’Espagne (mais alors, pas du tout du tout !), je dois avouer être tombée sous le charme de la capitale de la Catalogne. Et bien sûr, j’ai hâte de vous partager tous mes bons plans pour que, vous aussi, si vous décidez de partir à la découverte de la ville, vous puissiez aussi en profiter !

1. VISITER

On commence bien évidemment avec le coeur du sujet : les visites. Bien oui, parce que Barcelone est une ville assez étendue, et que vous pourriez vite vous perdre parmi tout ce qu’il peut être chouette d’aller voir. Mon petit conseil est de faire selon vos goûts et vos envies : dites-vous bien que vous n’aurez pas le temps de tout faire donc de là, hormis quelques incontournables, allez-y relax et suivez vos envies ! Et surtout, marchez, marchez, et marchez encore ! Allez découvrir à pied la Barceloneta et le centre historique, les poumons économiques de la ville !

♦ Découvrir Gaudí 

Impossible que vous soyez passé à côté de cet architecte catalan, fierté de Barcelone, qui grava à jamais son empreinte et son âme aux quatre coins de la ville. Gaudí est LA figure majeure du modernisme (ou l’art qui imite la nature, mais je ne vous en dis pas plus, vous découvrirez tout cela sur place), et j’ai été totalement subjuguée par son chef-d’oeuvre, encore en construction, qu’est la Sagrada Familia. Mon conseil est d’ailleurs de commencer par-là, car c’est, je pense, ce qui vous donnera le goût pour apprécier les constructions que vous verrez par la suite ! Et j’aime autant vous prévenir, nul ne peut rester indifférent face à ce monstre architectural élevé à la gloire de Dieu (et ce, même si vous n’êtes absolument pas croyant !).

D’ailleurs, n’hésitez surtout pas à prendre un guide audio pour votre visite de la Sagrada Familia : les informations sont adaptées à tout public, c’est juste ce qu’il faut pour être intéressé et comprendre l’histoire de ce lieu mythique en s’y immergeant.

Un autre lieu incontournable et caractéristique de Gaudí est bien évidemment le parc Güell : Gaudí aimait la nature, et ça se sent dès que l’on franchit l’entrée du parc. Il y vécu d’ailleurs pendant des années, le sacré veinard, au milieu de la nature avec une vue prenante sur toute la ville. On peut d’ailleurs visiter sa maison réaménagée en musée, ce que je vous conseille vivement si vous faîtes un tour au parc !
Petit avertissement cependant : prévoyez d’être en forme pour vous rendre au parc, qui est situé tout au nord de la ville et n’est accessible qu’après 20 minutes de marche en grande montée. Evitez de vous y rendre lorsque les températures sont trop élevées, cela pourrait vite devenir désagréable.

Enfin, si vous voulez avoir un aperçu complet du travail de Gaudí et comprendre son histoire (qui vous sera rappelée à chaque visite dans des dépliants gratuits très bien faits, soit dit en passant !), je vous conseille vivement de vous rendre à la Casa Batlló pour en admirer la façade, d’aller faire un tour à la Casa Vicens, sa toute première construction barcelonaise, et surtout de monter sur le toit de la Pedrera ! Expérience unique garantie au sommet de cet immeuble dont l’architecture intérieure vous donnera probablement quelques frissons… J’ai adoré, mais je dois dire que je n’en ferais pas ma maison, car la présence de la nature a certains côtés assez flippants !

♦ Prendre une journée pour aller à la plage à Sitges

Aucun doute là-dessus, touristes et locaux sont unanimes à ce sujet : Sitges est définitivement le meilleur spot de la côte méditerranéenne espagnole. Sable fin, air de vacances, petites rues pavées, restaurants en bord de mer…. Ici, tout est mignon et de taille humaine. Rien à voir avec la plage bondée de Barcelone, où les locations de transats et de parasols sont hors de prix (jusqu’à 60€ pour 2 transats et un parasol, nan mais on rêve !), les restaurants trop touristiques, la mer sale et le sable trop épais. Si vous comptez faire un tour à la plage et passer une journée farniente, c’est à Sitges qu’il faut aller !

Et là vous vous dites : oui elle est bien gentille là, ça a l’air cool comme spot, mais bon moi je connais rien à Barcelone et j’ai pas l’intention de louer une voiture non plus ! Et partir à l’aventure à l’aveugle, très peu pour moi ! Mais non ! Moi non plus je ne suis pas aventurière pour 2 sous quand je suis en vacances posée, mais là c’est vraiment très simple. Rendez-vous à Passeig de Gracia ou à Sant Estacio, demandez au guichet, prenez un billet de train (c’est comme le RER d’ici, et vous en avez environ toutes les 20min), et en 40 minutes pour seulement 8€ A/R vous vous retrouvez… au paradis ! Et croyez moi, ça vaut vraiment le coup ! Dépaysement garanti.

La plage de San Sebastián est située à 10min à pied de la gare (tout est indiqué, et la ville grouille de touristes connaisseurs à qui vous pourrez demander) et vous n’aurez aucun mal à vous trouver un resto sympa pour déjeuner. Personnellement, je vous conseille la Maror de Sitges, où tous les tapas sont à tomber par terre… Vous ne serez pas déçu, et vous aurez vue sur la plage depuis la terrasse. Si vous avez envie d’une glace, exit les glaciers locaux dont les préparations sont bourrées de sucre et d’air. Dirigez vous vers le glacier français O Sorbet d’Amour, absolument dé-li-cieux !

♦ Visiter le Palau de la Música dans le centre historique

Le centre historique, métro Jaume, pas loin des mythiques Las Ramblas, c’est passage obligé durant votre séjour. Au programme, petites ruelles pavées, vieille ville, boutiques shopping, artisanat, ateliers d’art… Prenez une grande après-midi pour vous promener et vous perdre au cœur des ruelles barcelonaises et trouver quelques souvenirs originaux à ramener.

A deux pas du musée Picasso se trouve l’énorme Palau de la Música, témoin du modernisme catalan, une véritable beauté architecturale. Nous avions pris des billets pour une visite guidée à l’intérieur (elles peuvent se faire en français, renseignez vous simplement pour les horaires), et on a même pu assister à un petit concert de piano de 30 minutes : une pure merveille pour profiter de l’acoustique de la salle. J’ai été bluffée par les multiples vitraux, la décoration intérieure, l’organisation de l’espace, et surtout la résonance dans la salle de concert qui était parfaite quelle que soit l’endroit où vous vous trouvez. En bref, une expérience musicale absolument unique, et qui plus est à prix tout à fait raisonnable.

2. SE RESTAURER

♦ Les tapas à ne pas rater

C’est bien connu, qui dit Espagne dit tapas ! Et des tapas, croyez moi, j’en ai vraiment beaucoup mangé pendant mon séjour à Barcelone… Mais deux adresses ont particulièrement retenu mon attention, avec deux ambiances totalement différentes, dans deux quartiers opposés de la ville.

Je vous parlerai d’abord des tapas de chez Periteke, un bar situé dans la Barceloneta pas loin du bord de mer. C’est tout à fait par hasard nous sommes tombés sur ce lieu charmant, vivant, tout en longueur et ouvert sur la rue, avec exclusivement des tables hautes et des clients bons vivants qui parlent fort et rient franchement. Bref, un vrai repère pour qui veut siroter une sangria en mangeant quelques tapas après une journée dans le centre ! Le service est impeccable, l’ambiance conviviale, et tous les produits sont frais et préparés sur place. La carte n’a rien d’extravagant bien que le choix soit assez large : vous y retrouverez tous les tapas classiques à des prix très raisonnables.

Pour une soirée un peu plus glam, si vous voulez sortir les talons et la petite robe même pour aller manger des tapas, je vous recommande très chaudement une autre adresse absolument formidable sur laquelle nous sommes tombés (c’est définitivement mon coup de cœur côté restos pour ce voyage), dans le quartier de l’Eixample, chez La Pepita. Les tapas sont certes un peu plus chers, comptez entre 20 et 30€ par personne (un verre de sangria par personne devrait largement suffire car elle est assez forte) mais vous en aurez clairement pour votre argent. Mon conseil reste tout simplement de vous laisser guider par le serveur, charmant, qui saura vous aiguiller le meilleur pour que cette soirée demeure inoubliable. Je vous recommanderais simplement de tester une pepita, spécialité de la maison que je vous laisse découvrir si vous décidez d’aller y faire un tour… un véritable délice pour les papilles, le tout dans une petite salle chaleureuse à l’image de la clientèle !

Malheureusement, je n’avais pris ni appareil photos ni téléphone ce soir là, donc je n’ai pas de photo du lieu à vous montrer… Je vous laisse aller faire un tour juste ici pour vous faire une idée !

♦ Expérimenter une vraie paella terre & mer

Ah la paella… Encore un met typiquement espagnol. Nous nous étions promis d’en trouver une bonne, et nous n’avons pas été déçus en nous rendant chez Los Pergaminosencore une fois dans le quartier de la Barceloneta (voir juste ici, car la luminosité était trop basse pour prendre des photos correctes pour le blog haha). Il semble pourtant que ce restaurant soit très connu pour ses tapas (je confirme à 1000% pour les calamars frits !!), mais la paella y est aussi excellente. Elle est d’ailleurs préparée sur demande pour minimum 2 personnes, dans une grande poêle en pierre, et servie dans des portions généreuses avec des produits frais. Comptez environ 40€ pour deux personnes.

Si votre budget vous le permet et que vous avez une soirée de libre en perspective, bien que je ne l’ai pas testé personnellement, je vous recommande vivement d’aller faire un tour sur le site d’AirBnb et de rechercher parmi les expériences culinaires à Barcelone, car beaucoup de locaux proposent de vrais cours de cuisine pour apprendre à préparer la paella le temps d’une soirée : vous repartirez donc le ventre bien rempli, avec la fierté d’avoir réalisé le plat par vous-même, et surtout avec la recette en poche pour essayer de réitérer l’exploit à votre retour à la maison !

♦ Bruncher chez Travel & Cake

Comment mieux commencer une bonne journée de marche que par un brunch ? Celui que je vous propose n’a rien de très espagnol, mais propose une carte très originale.  Il s’agit du brunch de chez Travel&Cake, boutique ouverte par une chaîne locale nommée Cup&Cake (qui n’a que 3 enseignes dans la ville). Celle ci est particulièrement réputée pour le brunch. Ici, pas de viennoiseries ni de tartines de pain, mais de vraies assiettes complètes servies en une seule fois que vous aurez du mal à finir. J’ai particulièrement adoré le fait qu’ils proposent des alternatives végé toutes aussi excellentes que le reste. Bien évidemment, tout est frais, préparé sur place avec amour. Tous les jus sont pressés sur le moment (et ils sont absolument délicieux !). Pour une belle assiette et un smoothie, comptez environ 15€, ce qui est vraiment très abordable pour un brunch de cette qualité (je me serais attendue à payer quasiment le double pour la même chose en France haha). Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse juger par vous même et avec les photos… Et surtout, bon appétit !!!

♦ Prendre son goûter chez Cosmo

Caché derrière l’Université de Barcelone, Cosmo est un peu le Starbucks du quartier avec tous ces jeunes et leur mac posé sur la table devant eux… Mais le tout en plus healthy et avec un cadre plus convivial ! Vous y trouverez une tonne de gâteaux appétissants (avec même quelques options véganes), la salle est haute de plafond ce qui donne une sensation d’espace très agréable, et la carte des boissons est également très originale. Faire une pause dans cet endroit est très reposant, on en repart le ventre bien rempli et les batteries rechargées pour continuer sa promenade en ville !

♦ Profiter d’un picnic au parc de la Ciutadella 

Barcelone reste une ville assez chère, et manger en permanence à l’extérieur vous reviendrait vite coûteux. C’est pour quoi, en plus de vous recommander de réserver un logement qui vous permettra également de cuisiner, je vous conseille aussi de prévoir un (ou même plusieurs, qui sait !) pic-nic dans un des nombreux parcs de la ville. Le Parc de la Ciutadella est idéalement situé par rapport au centre ville, ce qui permet de faire son plein de provisions dans un des nombreux marchés de Barcelone et de ramener ensuite vos victuailles sur l’herbe. Pensez à votre serviette de plage pour servir de nappe et le tour est joué ! L’avantage est que le parc dispose d’une multitude d’emplacements verts où vous pourrez trouver votre place et être tranquilles, mais aussi de nombreux bancs, et surtout de points d’eau. Vous pourrez donc déjeuner au bord d’un lac, et si vous en avez l’envie même faire un tour en pédalo pour mieux digérer le tout… Un chouette moment de farniente en perspective.

3. SHOPPING

On arrive à la partie que je préfère ! Barcelone est une ville qui regorge d’artisans, et surtout qui est très connue pour ses stylistes. La mode est un marché en plein boom et ça se sent. Chacun pourra facilement trouver des pièces qui collent à son style ! Mais rassurez-vous, Barcelone ça n’est pas que ça : c’est aussi la bonne bouffe, le vin et bien sûr l’huile d’olive. C’est parti pour un zoom sur les adresses qui m’ont particulièrement marquées et dans lesquelles j’ai pu dénicher de véritables merveilles !

♦ Vivre l’artisanat chez Taller de Cerámico

Que ce soit pour vous ou pour vos proches, l’atelier Taller de Cerámico est un endroit très charmant où un couple de potiers exerce depuis déjà des années. Madame est souvent au tour devant la boutique (vous pouvez donc la voir directement à l’œuvre, et ça n’a pas de prix !), pendant que Monsieur s’occupe plutôt de la gestion générale de la boutique. Ici vous saurez tout sur la fabrication de l’objet sur lequel vous craquerez : pots, bols, tasses, saladiers, céramiques, et même tableaux originaux sont présents, et j’en passe. Vous trouverez toujours un chouette cadeau à faire, et le bon point c’est qu’en achetant ici vous soutenez l’artisanat local. Si vous avez un peu de temps devant vous, vous pourrez même commander un objet sur demande, selon vos goûts et vos envies. En bref, un atelier qui a vraiment tout bon.

♦ Se payer un t-shirt chez Holà Cristo

Cristo est un français passionné par la mode, et surtout par les t-shirts, qui est venu s’installer à Barcelone il y a quelques années de cela pour ouvrir sa propre boutique spécialisée. Il prend soin de ses clients et nous, on kiffe. Les pièces viennent de partout dans le monde, et croyez-moi, vous ne les retrouverez nulle part ailleurs. Le truc du patron ? Partir à la recherche de LA pièce qui fera la différence, et que vous n’avez quasiment aucune chance de revoir sur votre voisin. La qualité est toujours au rendez-vous, et les t-shirts sont tout simplement incroyables ! Originaux, agréables à porter, humoristiques ou graphiques… Chacun pourra trouver son bonheur ici. Et on a toujours besoin d’un t-shirt, n’allez pas me dire le contraire. Gros coup de cœur pour cette enseigne car je n’ai jamais vu, réunis en un seul endroit, autant d’amour consacré pièce aussi basique de nos dressings.

♦ Adopter la slow-fashion de chez Capsule

Petite boutique située dans un rue du vieux Barcelone, vous pourriez bien passer à côté de cette charmante enseigne aux airs de loft parisien. C’est à un véritable concept store qu’on a à faire ici, mais de taille humaine, et entièrement dédié à la mode éthique. Chez Capsule, pas de fast-fashion, pas de pièce de mauvaise qualité, mais un tri effectué sur le volet pour vous sortir les pièces tendances du moment qui dureront dans le temps. On y met le prix, mais on n’est pas déçu par la qualité. A ne pas manquer.

DSC_1122

♦ Se chausser comme une Espagnole chez La Bordini

Vous avez forcément déjà entendu parler des minorquines, ces petites sandales colorées mais simples qui font fureur ces derniers temps. Si vous comptiez changer de chaussure ou vous payer une nouvelle paire locale, vous êtes au bon endroit. La Bordini est le temple de la minorquine. C’est le lieu le plus réputé de la ville pour acheter une paire. Qualité et tradition s’allie pour vous proposer des paires de toutes les couleurs, à des prix qui restent raisonnables, soit environ 40€ par paire. Prenez le temps d’essayer, de vous faire conseiller… et choisissez celle qui apportera du peps à votre style.

♦ Se faire plaisir avec des petits prix chez Natura

Y’a comme un air de chez Nature & Découvertes dans cette boutique… D’ailleurs, on dirait presque sont substitut espagnol. Vous retrouverez chez Natura des articles de mode à de petits prix, mais aussi des objets pour la maison, de la déco, des cartes postales… Il faut fouiller, essayer, penser à qui pourrait aimer quoi pour faire des cadeaux. Un petit passage dans cette enseigne ne sera pas de trop : au mieux, vous y dénicherez des merveilles qui ne feront pas sauter votre banquier au plafond, et au pire vous y trouverez de l’inspiration.

♦ Ramener une huile d’olive de chez La Chinata

Si vous souhaitez ramener un cadeau comestible de votre séjour à Barcelone, ne cherchez pas plus loin, dirigez-vous à La Chinata, enseigne fondée en 1932. Haute qualité et petits prix sont au rendez-vous dans ce temple de l’huile d’olive, du vinaigre et des produits d’épicerie fine. Vous pourrez goûter les produits sur de petits toasts et laisser parler vos papilles à votre place… J’ai totalement craqué pour l’huile d’olive à la truffe (le parfum est intense, et on peut voir de petits morceaux de truffe au fond du flacon) pour la modique somme de 8€50. Imbattable, et vous êtes sûr de régaler tout le monde !

4. BON A SAVOIR

Gardez en tête que Barcelone n’est pas une ville peu chère, cela vous permettra d’éviter les surprises. Pour limiter les dégâts, je vous conseille de réserver un logement dans lequel vous pourrez cuisiner, pour ne pas être dépendant des restaurants en permanence. Le quartier de l’Eixample était très agréable à vivre car beaucoup de familles y ont élu domicile, ce qui permet de trouver facilement des supermarchés aux alentours. Et surtout, pensez à réserver à l’avance, car vous n’aurez que les logements les plus chers qui resteront disponibles à la dernière minute…

Barcelone est une ville très étendue, il vous faudra environ une bonne heure de marche pour aller de la pointe nord à la mer située au Sud en marchant. Qui plus est, les rues montent en permanence du Sud vers le Nord… Facile pour la descente, mais moins pour la montée, surtout quand on a déjà une journée de marche dans les pattes.
Je vous conseillerais donc de bien planifier vos journées par quartier, car il sera pénible de bouger en permanence dans la journée. Et surtout, de prévoir une bonne paire de baskets adaptée pour la marche ! Vous pouvez facilement vous rendre dans le sud à pied, et utiliser un ticket de transport pour remonter dans le Nord en fin de journée. Ainsi, vous serez plus en forme et perdrez moins de temps à refaire sans cesse les mêmes trajets. La carte de 10 billets peut être utilisée à plusieurs car elle n’est pas nominative, ce qui est bien pratique. Commencez peut-être par là, et vous aviserez ensuite selon votre forme et la localisation de votre logement !

Si vous comptez visiter certains lieux cultes de la ville, comme la Sagrada Familia ou le Parc Güell, réservez vos billets à l’avance avant votre séjour, afin de ne pas risquer les mauvaises surprises sur place. Impossible de se rendre un matin à la Sagrada Familia sans avoir pris sont ticket avant : j’ai vu beaucoup de gens se faire refouler à l’entrée parce que le nombre maximum d’entrées avait déjà été vendu. Choisissez donc une plage horaire en fin de matinée pour être tranquille et réservez au moins une semaine à l’avance. Par ailleurs, évitez les réservations multiples en une seule journée : vous aimerez probablement pouvoir profiter à fond de chaque lieu sans avoir à courir, et il est fatigant de courir d’un endroit à l’autre juste parce que les réservations sont trop serrées. Prévoyez par exemple une activité par jour, cela semble largement suffisant, et vous aurez ensuite le reste de la journée pour aller vous promener et profiter de la ville à pied.

Enfin, mon dernier conseil est de prévoir un tout petit sac en bandoulière pour vos affaires, ou sac à dos qu’il est difficile à ouvrir par derrière. Les pickpockets ne manquent pas dans la ville, et vous risqueriez de passer un mauvais séjour si l’un d’entre eux s’avisait de vous piquer vos affaires…
Laissez bien évidemment vos papiers d’identité dans votre logement, et n’emportez que le strict minimum avec vous. Ayez toujours du cash d’avance chez vous, n’emmenez pas la totalité de votre argent avec vous… Et faites attention en permanence.
J’avais personnellement amené un sac à dos avec double fermeture dans le dos et cordons à resserrer que j’avais noué pour plus de sécurité, et deux femmes ont tout de même tenté de l’ouvrir à mon insu !!! Elles n’ont bien évidemment pas réussi, mais tout cela pour vous dire à quel point il est facile pour un touriste de tout perdre en l’espace de quelques secondes. Soyez donc très vigilants !

Enfin, je ne le dirai jamais assez, mais le parfait voyage sera avant tout celui qui vous ressemble ☺️ cette liste est loin d’être exhaustive, j’espère juste pouvoir vous avoir donné quelques idées et bonnes adresses qui pourraient vous être utile pendant votre séjour.

D’ici là, je vous souhaite une bonne rentrée, et je vous dis à bientôt pour un nouveau billet 🤘🏼

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s